Phlipp Larsen



Située à équidistance du lancement de Spoutnik 1 et du premier vol habité de Youri Gagarine, la naissance de Philipp Larsen se déroule dans l'anonymat le plus total. Après des études d'histoire de l'art et de lettres modernes à Paris, associées à une pratique du piano, Philipp Larsen sera enseignant, informaticien, traducteur, chef d'entreprise, mais gardera toujours un lien étroit avec l'écriture et la culture. Il participe en Suisse et en France à diverses revues culturelles. Il vit dans différentes régions de France, puis à Zurich pendant de nombreuses années avec un détour par la Norvège et la Chine à Shanghai. 

Aujourd'hui installé en Cévennes, il se consacre désormais à l'écriture. 

Il publie fin 2016 son premier ouvrage, « Fukushima, après la pluie », un recueil de nouvelles courtes où les personnages, évanescents, hésitent entre le réel et le rêve. Un regard sur la relation à l'autre, sur le désir, sur la fragilité et l'éphémère du meilleur, du bonheur.